Dureté - Echelle de Mohs

Sur chaque annonce de gemme que vous pouvez trouver sur ce site il y a une information concernant la dureté avec un chiffre. Et peut-être que vous ça ne vous parle pas. Dans ce cas voici quelques explications pour vous permettre de comprendre cet aspect des pierres précieuses et ainsi faire vos choix de façon plus éclairé.

L'une des caractéristiques les plus importantes et souvent méconnue des pierres est leur dureté. La dureté d'une pierre détermine sa résistance aux rayures et à l'abrasion (frottement), ce qui en fait un facteur crucial dans leur utilisation en joaillerie. Elle détermine sa résistance aux rayures et à l'usure quotidienne. Plus une pierre est dur, plus elle conservera  son éclat et sa brillance pendant des années, tandis que des pierres moins dures peuvent montrer des signes d'usure plus rapidement.

Cette propriété est le plus souvent évaluée en fonction de l'échelle de dureté de Mohs, nommée d'après le minéralogiste Friedrich Mohs qui l'a créée en 1812. Cette échelle classe les minéraux selon leur capacité à rayer d'autres minéraux. Elle va de 1 (très tendre) à 10 (très dur).

Un minéral peut rayer tous ceux qui sont en dessous ou de même niveau que lui. Par contre il ne peut pas rayer ceux qui se trouvent au-dessus.

Pour chaque niveau il y a une pierre de référence qui sont les suivantes :

L'échelle de dureté de Mohs

  1. Talc
  2. Gypse – Rayé par l’ongle
  3. Calcite – Rayé par une pièce de monnaie
  4. Fluorite - Rayé par une lime.
  5. Apatite – Rayé par un couteau
  6. Orthoclase -
  7. Quartz – Il raye le verre
  8. Topaze
  9. Corindon - Le corindon est mieux connu sous sa forme de rubis ou de saphir .
  10. Diamant – Il n’est rayé que par lui-même.

A partir de 6,5 – 7 et au-dessus on peut monter en bijoux sans trop de problème. Bien sur plus on est bas dans cette fourchette plus il faudra être précautionneux avec ses bijoux ou lors de la fabrication.

5-6  c’est plus compliqué. On va éviter les bagues qui sont les bijoux le plus exposés aux chocs et frottements du quotidien. On pourra éventuellement les monter en pendentif ou boucle d’oreille. Il faut passer par un sertisseur expérimenté pour réaliser le montage au risque d’endommager la pierre.

Pour des pierres de dureté de 4…comme la fluorite, la sphalérite. Ce n’est pas impossible mais on ne fait pas des bijoux pour tous les jours avec. Et surtout pas des bagues. On est dans le bijoux  pour soirée peu mouvementée.

 

 

1 de 4